Menu

Le matériel

Quel matériel vous faut-il pour fabriquer votre vin artisanal?

Il est important d’inspecter minutieusement tout le matériel avant de l’utiliser pour vous assurer qu’il fonctionne bien et qu’il est en partait état. Recherchez particulièrement les fissures dans les boyaux et les bondes hydrauliques, les salissures sur le matériel de transformation et les marques de corrosion sur les surfaces en métal.

Cuves de fermentation principale

Les cuves sont utilisées pendant la phase vigoureuse de la fermentation alcoolique.

Il s’agit de seaux en plastique de qualité alimentaire avec un couvercle :

  • Les seaux de 30 litres (8 gallons) sont pratiques pour la fabrication des trousses de 23 litres (6 gallons) puisqu’ils permettent l’expansion du volume durant la fermentation, tout en réduisant au minimum les risques d’oxydation.

 

Cuves de fermentation secondaire

Ce sont des cuves utilisées pour la phase moins vigoureuse de la fermentation alcoolique et pour la clarification, lorsque le vin est plus vulnérable à la détérioration oxydative ou microbienne.

Tourie de 23 litres (6 gallons) en verre

  • Facile à entretenir et à nettoyer
  • Peut casser et causer des blessures

Tourie de 23 litres (6 gallons) en PET Better Bottle

  • Polymère de polyéthylène
  • Matière plus légère et plus sécuritaire que le verre
  • Peut être rayée par des accessoires en acier inoxydable ou au bord tranchant

Thermomètre et densimètre

Thermomètre

  • Le thermomètre sert à mesurer la température du jus et du vin avant et pendant la fermentation.
  • Il existe différents modèles de thermomètre : standard, flottant ou laser.

Mode d’emploi du densimètre

  • Nettoyez et aseptisez le densimètre et l’éprouvette.
  • Assurez-vous que l’échantillon est exempt de solides flottants et de CO2 pour ne pas fausser vos lectures.
  • Pour éliminer les solides, filtrez l’échantillon dans un filtre à café en papier.
  • Pour éliminer le CO2, agitez ou remuez l’échantillon vigoureusement.
  • Assurez-vous que la température de l’échantillon est aussi proche que possible de celle d’échantillonnage du densimètre.
  • Mettez le densimètre dans l’éprouvette.
  • Versez l’échantillon dans l’éprouvette quasiment au complet.
  • Agitez le densimètre pour éliminer les bulles d’air qui auraient pu se former.
  • Prenez la lecture de la densité et du potentiel d’alcool à la hauteur du liquide au-dessous du ménisque.
  • Reversez l’échantillon dans la cuve.
  • Rincez le densimètre et l’éprouvette à l’eau claire et rangez-les.

Densimètre et éprouvette

  • Le densimètre sert à mesurer la densité et la teneur potentielle en alcool du jus et du vin. On l’utilise pour vérifier que la fermentation est bien terminée avant de procéder à la stabilisation.
  • Il est important de mesurer les échantillons à la température d’étalonnage du densimètre; la plupart sont étalonnés à 15,5 ou à 20 °C (60 ou 68 °F).
  • Le densimètre triple échelle est la norme de l’industrie.
  • Consultez les instructions propres au vin pour connaître la densité cible.
  • Il est recommandé d’étalonner périodiquement votre densimètre. À cette fin, remplissez l’éprouvette d’eau distillée à 15,5 °C (60 °F) et plongez-y le densimètre.
  • Il devrait indiquer 1,000. S’il indique 0,998, ajoutez 0,002 à toutes les lectures que vous prenez et, inversement, s’il indique 1,002, soustrayez 0,002 de toutes les lectures.

Matériel de soutirage

Le matériel de soutirage sert à transférer le vin de la cuve de fermentation à la tourie ou d’une tourie à une autre à la suite de la clarification.

  • Boyau (de qualité alimentaire) avec une bride de soutirage
  • Tube de soutirage en plastique (tube J) avec extrémité anti-lies

Barils de chêne

Les barils de chêne sont une excellente façon de faire passer votre vin à un échelon supérieur. Ils aident à adoucir et à arrondir les tanins des vins rouges. Ils confèrent du poids et du volume aux vins blancs en bouche. Selon le type de chêne, ils apportent des arômes additionnels, tels que vanille, noix de coco, cèdre, chocolat, épices à pâtisserie et fumée.

  • Fait en chêne français, hongrois ou américain.
  • Taille variant de 3,8 à 500 litres (1 à 200 gallons)
  • Nous recommandons d’utiliser seulement des barils neufs ou utilisés dont vous connaissez la provenance.
  • Il faut faire gonfler les douves avec de l’eau CHAUDE avant la toute première utilisation du baril.
  • Il faut s’attendre à une certaine perte de vin causée par l’évaporation et le jeu de l’expansion et de la contraction pendant le vieillissement; cela varie en fonction de la température et du degré d’humidité dans la cave.
  • L’utilisation de barils pour le vieillissement du vin nécessite un programme d’entretien rigoureux pour éviter la détérioration du vin ou du baril.
  • Suivez les instructions du fabricant pour obtenir tous les conseils utiles.
  • Entre chaque période d’utilisation du baril pour le vieillissement du vin, il faut garder le baril plein d’une solution d’acide citrique et de sulfite : pour un baril de 20 à 30 litres, 1 c. à soupe (15 ml) d’acide citrique et ½ c. à soupe (15 ml) de sulfite.

Bonde hydraulique

Une fermeture qui protège le vin contre l’oxydation et les microorganismes ambiants.

Deux types de bonde de fermentation :

  • Triple bulle
  • Formé de 3 pièces
  • REMARQUE : Il faut remplir la bonde à moitié d’eau à laquelle on a ajouté 1/8 c. à thé (1 ml) de sulfite pour empêcher les microorganismes nuisibles de pénétrer dans le vin.

Bouchons

  • Utilisez seulement des bouchons en caoutchouc de qualité alimentaire ou en silicone.
  • Assurez-vous d’utiliser le bon bouchon, selon les indications ci-dessous
Type de tourie Code UGS Taille de bouchon
Tourie en verre 23 litres 20799 6.5
Tourie en verre 20803 6.5
Tourie en verre 20801 6.5
Tourie en plastique Better Bottle 28639 10
Tourie en plastique Better Bottle 26983 10
Tourie en plastique 24148 11
Tourie en plastique 23895 11

Matériel de dégazage

  • Le dégazage a pour objectif de réduire le CO2 résiduel à un niveau imperceptible. Bien qu’il soit souhaitable d’avoir un minimum de CO2 pour préserver la fraîcheur et aider à rendre les arômes volatiles, il ne doit pas y avoir au point de laisser une sensation de picotement sensation sur la langue.
  • Il faut évaluer chaque vin individuellement pour établir la quantité de dégazage à réaliser.
  • Un vin insuffisamment dégazé ne se clarifiera pas adéquatement et pourrait avoir un goût piquant et amer.

Divers autres articles utiles

  • Cuillère à mesurer
  • Échantillonneur
  • Cuillères à mesurer : ½ c. à thé, 1 c. à thé et 1 c. à soupe
  • Tasse à mesurer d’une capacité minimale de 2 tasses
  • Entonnoirs (petit, moyen et grand)
  • Bouteille avec vaporisateur pour vaporiser le matériel de la solution de sulfite
  • Lave tourie

Topping wine (commercial white or red equivalent). Avoid using water for topping.

 

Méthodes

Agitation manuelle à la cuillère :

  • Agitateur à palettes rabattables (comme Fizz X ou Wine Whip) sur perceuse électrique

Dégazage sous vide (recommandé) :

  • Utilise un compresseur ou une pompe de vide; plus le compresseur est puissant, plus l’opération est rapide.
  • Permet de dégazer plusieurs touries et réduit la main d’œuvre.
  • Très délicat pour le vin.
  • N’occasionne aucune introduction d’oxygène dans le vin, ce qui aide à préserver la fraîcheur aromatique.

Matériel de filtration

La filtration sert à éliminer les matières en suspension dans le vin afin d’obtenir un vin parfaitement limpide. Il faut absolument que le vin soit clair avant d’être filtré.

  • Les appareils de filtration sont propices à la contamination bactérienne. Il est important de bien les nettoyer.

 

Buon Vino :

MiniJet (pompe intégrée)

  • Utilise trois tampons filtreurs « carrés » : no 1 (grossier ou 5 μm) à no 3  (fin ou 0,5 μm)

SuperJet (pompe intégrée)

  • Utilise trois tampons filtreurs « carrés » : no 1 (grossier ou 5 μm) à no 3  (fin ou 0,5 μm)

Remarque : Il faut faire tremper les tampons filtrants dans 10 litres d’eau froide avec 3½ c. à soupe (52 ml) d’acide citrique et ½ c. à soupe (7 ml) de sulfite avant l’emploi. En plus de les aseptiser, cela les chargera négativement, ce qui aidera à éliminer les protéines qui rendent le vin trouble. Une fois que les tampons sont installés dans l’appareil, faites circuler la solution de sulfite et d’acide citrique dans l’appareil pendant 5 minutes. Rincez parfaitement avec 5 à 10 litres d’eau froide.

Les tampons filtrants ont une face rugueuse et une face lisse.

  • Suivez minutieusement les instructions du fabricant.
  • Le vin à filtrer doit entrer dans l’appareil par la face rugueuse du tampon.

Rangez les tampons filtrants dans leur emballage d’origine ou dans un récipient hermétique.

Matériel d’embouteillage

Lavage des bouteilles et aseptisation

  • Le sufilteur Avonator est le meilleur moyen d’aseptiser les bouteilles avant l’emploi.
  • Un égouttoir modulaire pour laisser égoutter les bouteilles lavées et aseptisées.
  • Laissez les bouteilles égoutter sur un égouttoir pendant 5 à 10 minutes avant de les remplir.
  • Examinez visuellement chaque bouteille avant de la remplir.

Bouchonneuse

  • Évitez les modèles de table manuels.
  • Utilisez les modèles robustes.