Menu

Quelques conseils pour fabriquer un vin artisanal de qualité à la maison

À RJS Craft Winemaking, nous adorons ce que nous faisons… et nous sommes convaincus qu’une fois que vous aurez commencé à fabriquer votre vin, vous adorerez ça vous aussi. Les quelques conseils qui suivent rendront la chose encore plus facile et feront en sorte que votre expérience sera la meilleure possible.

Utilisez le bon matériel

Lorsque vous commencez à fabriquer du vin, résistez à la tentation de recycler toute sorte de choses que vous avez à la maison. Les articles qui ne sont pas faciles à aseptiser risquent de contaminer votre vin. Le matériel spécialisé pour la fabrication du vin est fait de plastique approuvé pour l’usage alimentaire et il est conçu pour vous donner les meilleurs résultats possibles. Votre détaillant peut vous aider à trouver le matériel qu’il vous faut.

Utilisez la taille adéquate

Il est important d’utiliser du matériel d’une taille adéquate. Pour la fermentation principale, vous devez utiliser un récipient dont la taille est le double du volume occupé par le jus pour que la partie aérobie de la fermentation puisse se faire. La phase du collage doit être faite dans un récipient fermé avec un vide (partie vide qui reste entre le contenu et le couvercle) minimum.

Pensez et agissez propreté

Nettoyez et aseptisez tout le matériel qui vient en contact avec votre vin : cuves de fermentation, touries, boyaux, thermomètres, cuillères…nous avons dit « tout ». C’est simple et cela en vaut la peine : 90 pour cent des échecs de vinification sont attribuables à un mauvais nettoyage ou à une aseptisation inadéquate. Utilisez un détergent non parfumé et éliminez tous les résidus visibles sur le matériel. Pour aseptiser le matériel, utilisez une substance qui inhibe ou tue les bactéries, comme une solution de métabisulfite. Il en existe plusieurs et elles agissent toutes de façon un peu différente. Votre détaillant pourra vous suggérer un produit qui convient.

Saupoudrez la levure

Nous recommandons de saupoudrer la levure à la surface du jus qui a une température de 18 à 25 °C (65 à 80 °F) et de ne pas remuer. Si la température est plus basse ou plus élevée, la levure ne réagira pas bien. Si vous remuez la levure dans le moût, elle risque de suffoquer.

Sulfitez pour prolonger la durée de vie

Les sulfites empêchent le vin de se gâter; donc, ne faites pas l’erreur de ne pas les utiliser. Les vins non sulfités peuvent avoir une durée de vie de moins d’un mois! Les sulfites contribuent à prévenir l’oxydation du vin en plus de l’empêcher de développer des infections contre l’acétobacter (mycoderme du vinaigre) et bien d’autres.

Remuez encore et encore

Pour terminer, vous devrez clarifier votre vin en y ajoutant des substances naturelles comme du chitosane, le Kieselsol ou une argile appelée « bentonite ». Ces substances sont fournies dans la trousse et doivent être totalement dispersées dans le vin. Cela signifie qu’il faut remuer encore… et encore… et encore. C’est un travail difficile, mais qui en vaut la peine!

Ouillez

L’ouillage, c’est l’opération qui consiste à remplir le vide entre le vin et le bouchon. Cette opération est essentielle pour prévenir l’oxydation du vin

En cas de doute, appelez-nous

Notre équipe de développement RJS fait l’impossible pour que les instructions et les ingrédients dans les trousses RJS Craft Winemaking vous donnent les meilleurs résultats. Pour toute question, appelez-nous sans frais à 1 (800) 663-0954, ou courriellez-nous à rjsinfo@cbrands.com.