Menu

Craft & Cork >> Vin

craft-and-cork-glass-bottles
avril 28, 2016 | By RJS Craft Winemaking

Une bouteille en verre améliore-t-elle mon vin?

Vous êtes-vous déjà demandé pourquoi le récipient le plus utilisé pour le vin est la bouteille en verre? Aujourd’hui, la bouteille en verre est si omniprésente qu’elle nous semble banale et que l’on peut oublier qu’elle est tout de même assez récente dans la grande histoire du vin. Curieuse, je me suis amusée à faire quelques recherches et j’ai découvert que le verre n’a aucune incidence sur le goût du vin, c’est simplement une question de tradition.

craft-and-cork-wine-amphoraeÀ l’époque de la Grèce et de la Rome antique, on conservait le vin et on le transportait dans des amphores, de gros vases pansus, au col étroit, en terre cuite. On peut facilement imaginer qu’il devait être difficile de verser un verre de vin à partir de tels récipients! Pendant des siècles, il fallait aussi utiliser des cruches en poterie ou en grès.

Le verre n’est apparu qu’au 17e siècle. Les bouteilles en verre étaient alors réservées au vin destiné à l’élite de la population. De 1690 à 1720, la bouteille la plus répandue a une forme de bulbe. D’autres, plus grandes, ressemblent à des vessies ou à ballons gonflés.

La forme de la bouteille reste à peu près inchangée jusqu’en 1730, où le bouchon de liège se généralise… et apparaît la bouteille cylindrique. À cette époque, les vignerons français découvrent que lorsque la bouteille est rangée, couchée sur le côté, le liège reste en contact avec le vin, ce qui le garde humide et « gonflé », assurant ainsi un bon contact avec les parois internes du goulot de la bouteille et empêchant l’entrée d’air. S’il se dessèche, le liège rétrécit et laisse pénétrer l’air dans la bouteille.

bordeaux-bottle-RJS-craft-winemakingLes deux principales formes de bouteille, encore utilisées de nos jours, sont la bourguignonne et la bordelaise. La bouteille bourguignonne a été inventée la première, autour du 19e siècle. Selon les historiens, sa forme courbe unique (épaule en prolongement du col) serait simplement attribuable au fait qu’elle était facile à fabriquer par les verriers. Aujourd’hui, elle est principalement utilisée pour le Chardonnay et le Pinot noir, deux vins célèbres de Bourgogne.

La bouteille bordelaise est née peu de temps après avec l’objectif, surtout, de différencier davantage les vins du Bordeaux de ceux de la Bourgogne plus au nord. L’épaule haute distinctive aurait pour but d’emprisonner les sédiments que l’on trouvait dans les vieux vins bordelais après décantation. C’est aujourd’hui la forme la plus utilisée au monde, y compris chez les clients de RJS.

Dans le monde du vin, nous assistons à une lente évolution des traditions. Les consommateurs sont maintenant plus enclins à accepter des emballages différents, comme la caisse-outre ou le Tetra Pack. Même chez les vinificateurs artisans, le sac-vin de 4 litres gagne en popularité, car si pratique. Pendant combien de temps encore l’omniprésente bouteille en verre résistera-t-elle à la tradition, avant d’être reléguée à l’histoire comme l’amphore avant elle?

Find Your Store

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *