Menu

Craft & Cork >> Non classifié(e)

juin 20, 2019 | By RJS Craft Winemaking

Comment tenir un journal des vins

À l’arrivée des beaux jours chaque année, vous découvrez des vins savoureux, mais arrive l’été suivant, et vous avez oublié millésimes et cépages! En tant que vinificateur artisanal, nous savons que vous vous affairiez à produire, embouteiller et mélanger des lots de vin en vue du printemps. Le temps est venu de vous détendre en dégustant quelques-unes de vos créations des prémices du printemps. Cet été, tenez votre propre journal d’évaluation des vins, qui vous aidera à vous rappeler de vos coups de cœur, de ce que vous n’avez pas aimé et des vins dont vous voulez augmenter les quantités!

Un journal des vins est le meilleur moyen de conserver la trace de vos dégustations (nom du vin) et des caractéristiques des vins en termes de couleurs, de nez, de bouche et de garde (maturation ou vieillissement). Commencez par acheter un journal, un carnet simple dans lequel vous cataloguerez chaque lot, et grâce auquel vous apprendrez à mieux apprécier le vin et à vous souvenir de vos délicieux vins. Quelques sections de base suggérées pour votre journal : vins rouges, vins blancs, vins rosés, vins mousseux et bières. Ensuite, sous chaque section, créez des sous-sections et indiquez le niveau de la marque et le nombre de semaines de vinification nécessaire.

Vous voudrez ensuite que vos commentaires de dégustation incluent le lieu d’élaboration de votre vin, toute l’information figurant sur la boîte de la trousse de vinification artisanale, votre expérience personnelle, de l’ajout de la levure à la mise en bouteille, ainsi que des notes détaillées sur la dégustation en tant que telle. Voici une marche à suivre simple et rapide pour tenir votre journal :

Nom du vin et cépage :

Par exemple, Cabernet Shiraz de la collection En Primeur
Vinifié le 1er avril
Embouteillé le 1er juin
Ouvert le 20 juin 

Couleurs

Vins blancs

  • Jaune ou vert pale
  • Jaune
  • Doré
  • Bronze ou ambre
  • Brun

Vins rouges

  • Nuances de baies rouges fraiches
  • Rubis ou grenat
  • Ocre brun ou brique
  • Violet
  • Violine ou opaque
  • Brun

Vins rosés

  • Rose pale
  • Melon
  • Saumon
  • Autre (consignez vos observations)

Nez, arômes et bouquet : Prenez les odeurs du vin en note. Les odeurs présentent tant de subtilités que vous devriez vous efforcer de décrire tous les parfums de fruits, toutes les notes végétales ou terreuses. Chacun respire les odeurs à sa manière, alors essayez de décrire honnêtement ce que vous sentez.

Bouche : ici, essayez d’énumérer toutes les nuances du goût et vos sensations en bouche; décrivez le corps, le niveau d’acidité et les tanins du vin. Ne lésinez pas sur les détails, afin de bien comprendre comment le vin a été perçu en bouche.

Conclusion (remarques finales) :  Ajoutez ici tout autre commentaire qui vous aidera à vous rappeler de votre vin et de votre expérience de vinification. Cela vous aidera à mieux réaliser vos processus de vinification ultérieurs et rendra votre expérience globale plus mémorable.

Find Your Store

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *