Menu

Craft & Cork >> Vinification

mars 31, 2016 | By RJS Craft Winemaking

Parfaits accords pour un souper entre amis : 3e partie!

Environ six semaines après avoir amorcé le processus de fabrication artisanale du lot de vin autour duquel nous allons organiser notre souper progressif, j’ai reçu l’appel que nous attendions : notre vin était prêt pour l’embouteillage! J’ai immédiatement pris rendez-vous au magasin de l’Académie RJS Craft Winemaking de notre voisinage pour mener à bien la dernière étape du processus de vinification – l’embouteillage de notre vin.

IonaPour ce faire, Judy, la propriétaire du magasin de l’Académie RJS Craft Winemaking nous a démontré chaque opération de la marche à suivre avant de mettre à notre disposition un équipement de pointe qui a grandement facilité la mise en bouteille. Sous sa tutelle, nous avons accompli chaque tâche à tour de rôle afin que chacun de nous puisse tirer le meilleur parti de l’expérience! Nous formons un groupe effervescent dont l’échange de bons mots a rapidement établi la bonne cadence de l’embouteillage de nos vins.

Le processus s’est amorcé par l’aseptisation de chaque bouteille, une opération d’une importance primordiale, car comme nous l’avons appris, des bouteilles mal nettoyées peuvent devenir une source de contamination pour le vin. L’étape du nettoyage a été rapide et facile puisque nous avons utilisé un lave-bouteilles automatique. De plus, le transfert de notre vin de fabrication artisanale à des bouteilles propres est devenu un jeu d’enfant lorsque nous l’avons confié à une remplisseuse. Cette machine écarte le souci d’un trop-plein en déterminant la quantité exacte de vin à distribuer dans une bouteille!

John_TLe bouchage s’est également avéré super facile grâce à une bouchonneuse adroitement conçue pour protéger les doigts et les mains avec des portes de sécurité. Judy nous a aussi montré comment exécuter cette opération comme jadis, au moyen d’une boucheuse sur pied et de l’huile de coude! C’est le processus du bouchage que j’ai le plus aimé, surtout lorsqu’il s’est agi d’utiliser la bouchonneuse automatique. Judy nous a ensuite expliqué comment aligner avec compétence la capsule au coloris adapté avec la bouteille afin d’alimenter le tunnel de rétraction à puissance de chauffe appropriée.

Après quoi nous avons cherché à donner une note encore plus personnelle à notre vin de fabrication artisanale. Nous avons fait appel à notre pouvoir de création pour élaborer deux étiquettes totalement différentes qui glorifiaient la tradition des soupers progressifs que nous avons établie dans notre voisinage!

ZinfandelNous avons habillé notre vin style Chardonnay de Californie, de la classe Cru International, d’une jolie étiquette jaune vif traversée en tous sens par des pas censés retracer le chemin parcouru pour aller d’un foyer à l’autre durant nos soupers progressifs! Et nous avons judicieusement nommé ce vin Chardonnay progressif!

Par ailleurs, le Zinfandel d’Italie, de la classe En Primeur Winery Series, a été revêtu d’une étiquette étonnante ornée d’un « thermomètre » gradué en fonction du numéro de nos maisons, et nous l’avons baptisé d’gré. Le clou, c’est que l’étiquette semblera enregistrer un changement de la température (par le biais du numéro des maisons) à chaque fois que le vin coulera pour notre régal!

Au terme de ces processus, nos bouteilles étaient enfin prêtes pour le cellier. Et c’est également (à mon avis) l’amorce de l’étape la plus difficile de la vinification : l’attente. Pour le moment, saisis d’enthousiasme nous imaginons le jour où nous récolterons le fruit de notre travail et que notre menu spécialement conçu tiendra l’accord dans tout juste quelques mois!

Find Your Store

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *